Plume et parchemin

Forum dédié à la lecture sous toutes ses formes et à l'écriture
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Star Tours : voyage dans les étoiles

Aller en bas 
AuteurMessage
Elo
Scribouilleuse
avatar

Nombre de messages : 197
Age : 37
Localisation : Somewhere over the rainbow
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Star Tours : voyage dans les étoiles   Ven 11 Nov - 16:48

La dernière fois que je suis allée à Disneyland Paris, et que j'y ai fait l'attraction "Star Tours", j'ai pensé à tous les fans de Star Wars qui en ont déjà entendu parler, mais n'ont jamais eu l'occasion de la tester, et je me suis dit qu'il serait sympa de tenter de leur restituer le plus fidèlement possible ce qui se passe à l'intérieur pour qu'ils aient l'impression d'y être (et qu'ils se rendent compte de ce qu'ils ratent).
C'est chose facile pour moi, car raconter les choses de façon très détaillée est en quelque sorte devenu ma spécialité. Et puis, comme j'ai fais l'attraction un nombre incalculable de fois, j'ai pu penser moins à l'attrzction qu'à me concentrer sur la façon dont une personne qui la découvre, la perçoit.
Ce que vous allez donc lire après cette introduction (si on peut appeller ça comme ça) est, je pense, un rendu relativement fidèle de ce que l'on peut voir et ressentir à l'intérieur.
Plus loin, vous tomberez nez à nez (ou presque puisque, lui, ses accessoires et son décors se trouvent sur une plateforme grillagée un peu en contrebas) avec un droïd de maintenance du nom de G2-9T, qui "engagera" la conversation avec vous (bien sûr, c'est faux puisqu'il s'agit d'une bande enregistrée), et sera coupé dans son élan (je précise qu'il faut plusieurs passages dans l'attraction pour entendre la totalité de ce qu'il a à dire puisque n'oublions pas que, pendant ce temps, la file avance et que le but ultime est loin d'être atteint... ne vous laissez pas distraire) par une voix cybernétique qui l'accusera (lui et les autres droïds de son secteur), de ne pas avoir assez de rendement, et les menacera de leur couper le courant.
Au plafond (si vous avez le temps de regarder), vous pourrez remarquer un rail sur lequel reposent de petits chariots qui circulent (ou pas. Cela dépend s'ils sont en état de marche ou non).
Un tout petit peu plus loin, sur votre gauche, vous verrez également un droïd parlant uniquement anglais (pour les visiteurs anglo-saxons).
Vous continuez à avancer et, tandis que vous continuer à faire la queue plongés dans une atmosphère étrange à cause de la lumière rougeâtre diffusée par des néons éparses, vous restez un moment sans rien pour vous distraire que les schémas techniques de votre futur vaisseau, sur le mur de droite.
Et là, ça y' est enfin ! Vous voyez le bout du tunnel (mais je suis sûr que vous n'avez pas vu le temps passer, n'est-ce pas ?) : la fin de la queue avec le tourniquet à passer et la question habituelle des Cast Members (c'est le nom donné aux employés chez Disney) formulée avec un sourire jusqu'aux oreilles "vous êtes combien ?". Vous répondez et là, le choc : vous vous y croiriez ! Si vous aviez rêvé un nombre incalculable de fois de vous retrouver au spatioport de Mos Esley, attendant un transport vers une planète lointaine, c'est comme si vous y étiez ! : un long couloir s'étend de l'extrême gauche à l'extrême droite de la "pièce" dans laquelle vous vous trouvez, et vous remarquez, ahuris, une enfilade de quatre ou cinq accès à des navettes de chaque côté des tourniquets.
Vous vous dirigez vers "la salle d'embarquement" (qui n'en est pas vraiment une puisqu'il s'agit de simples "couloirs" marqués au sol par une longue ligne de peinture jaune, flanquée d'un numéro), et patientez devant une porte orange vif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profession-assassin.forumperso.com
Elo
Scribouilleuse
avatar

Nombre de messages : 197
Age : 37
Localisation : Somewhere over the rainbow
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Star Tours : voyage dans les étoiles   Ven 11 Nov - 16:50

Soudain, le moniteur situé au dessus de la porte s'allume, et une hôtesse, vêtue d'une combinaison couleur aluminium, coiffée comme Riquet à la Houppe et trop maquillée, commence à vous expliquer comment l'embarquement va se passer (attention, le texte qui suit est exacte au mot près) avec une voix qui, je pense, se veut naturelle, mais qui, en fait, donne l'effet inverse :

"VOTRE ATTENTION S'IL VOUS PLAIT.
NOUS ALLONS MAINTENANT REVOIR ENSEMBLE LES PROCEDURES D'EMBARQUEMENT.
DES L'OUVERTURE DES PORTES AUTOMATIQUES, VEUILLEZ EMPRUNTER LA RAMPE D'ACCES
A LA CABINE .
AVANCEZ LE LONG DE VOTRE COULOIR, ET OCCUPEZ TOUS LES SIEGES DISPONIBLES.
POUR DES RAISONS DE SECURITE, IL EST RECOMMANDE A TOUS LES PASSAGERS DE GARDER LEUR CEINTURE ATTACHEE PENDANT TOUTES LA DUREE DU VOL.
TIREZ LA COUROIE SITUEE A GAUCHE.
LE REGLEMENT INTERGALACTIQUE EXIGE QUE TOUS LES BAGAGES A MAIN SOIENT PLACES SOUS VOTRE SIEGE.
VEUILLEZ NE PAS FUMER A BORD, ET NE PAS UTILISER D'APPAREIL PHOTO AVEC FLASH.
SI VOUS DESIREZ POSER DES QUESTIONS, N'HESITEZ PAS A CONSULTER UN MEMBRE DE L'EQUIPAGE.
NOUS ALLONS DECOLLER DANS QUELQUES INSTANTS.
MERCI… ET BON VOYAGE."
Son spitch fini, elle disparaît et laisse place à une image "en temps réel" (puisque le compte à rebours avant le décollage défile sur l'écran) de notre navette qui se prépare au décollage. Attention : vous allez bientôt entrer à l'intérieur ! Vous êtes prêt ?
L'es portes s'ouvrent enfin, et, vous prenant à moitié (ne niez pas, tout le monde le fait!) pour Luke Skywalker ou l'un de ses amis venu lui prêter main forte pour détruire l'Etoile Noire, vous franchissez une courte passerelle, et avancez dans votre couloir, accueillis dans la cabine de la navette par le STAR WARS Main Title de John Williams. Vous apercevez également les précédents occupants de votre vaisseau qui sortent dans un couloir de l'autre côté, mais ne vous attardez pas sur ce détail car vous êtes bien trop curieux de voir l'intérieur. Selon les instructions que vous avez reçues auparavant, vous avancez jusqu'au bout de votre rangée, occupez "tous les sièges disponibles" tout en posant un regard ébahi sur le fameux intérieur (c'est tout à fait ce que vous imaginiez….ou presque !), et vous attachez en "tirant la courroie située à droite de votre siège" et en la bouclant à gauche. Puis vous rangez sagement votre sac dessous (même s'il ne tien presque jamais dedans car les filets à bagages qui s'y trouvent sont à peine assez grands pour mettre un sac à main… vous devrez donc l'empêcher de bouger pendant la durée de l'attraction). Une fois que tout le monde est installé, un Cast Member entre par une porte de service située sur la gauche, et ferme les portes des deux côtés en appuyant sur un bouton, puis vous demande, en français d'abord, puis en anglais (et éventuellement en espagnol ou en italien) si vous allez bien, puis de vérifier que vos ceintures sont bien bouclées en tirant dessus. Quand tous les passagers (parce que c'est exactement ce que vous êtes à ce moment-là) ont prouvé que oui, il vous souhaite bonne chance, et s'en va tandis que la porte par laquelle il est entré se referme. Vous êtes à présent seuls dans la navette. L'aventure ne va plus tarder à commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profession-assassin.forumperso.com
Elo
Scribouilleuse
avatar

Nombre de messages : 197
Age : 37
Localisation : Somewhere over the rainbow
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Star Tours : voyage dans les étoiles   Ven 11 Nov - 16:51

Sur la paroi avant droite, un moniteur encastré s'allume, et votre cher C-3PO s'adresse à vous (toujours en français et avec la voix d'Anthony Daniels), pour vous rappeler les consignes données par l'hôtesse avant l'embarquement, mais, illustrées, cette fois, par ds aliens présent dans la trilogie comme des Wookies, des Quarrens ou des Ewoks.
C'est alors que l'attraction commence réellement (le texte qui suit est exactement celui de l'attraction, puisqu'il a été noté en temps réel) :
Note : Les virgules, les points, ou les points de suspension dans le texte normal correspondent à des pauses d'une fraction de seconde dans la diction.

Le droïd vous parle avec le rideau du cockpit fermé :
Bonjour ! Ici Rex, votre capitaine. Je sais que pour la plupart d'entre vous c'est le premier vol et… pour moi aussi. Tout semble normale pour notre voyage à destination d'Endor. Je vais donc ouvrir la porte du cockpit. (il ouvre le rideau en continuant à vous parler). Comme vous voyez (et vous pouvez effectivement le voir sur le fameux moniteur situé sur la paroi avant droite de la cabine), on charge notre robot navigateur R2-D2. Ensuite, nous décollerons.

Le Starspeeder 3000, votre navette, décolle et s'engage dans un couloir.

Rex, s'adressant à la tour de contrôle : Roger contrôle, tous les voyants OK.

Vous entendez une voix masculine s'adresser à Rex en anglais.

Rex, répétant : Copy one to zero point four.

Mais votre apprenti capitaine se trompe de chemin, et votre navette fonce droitsur une porte fermée à gauche.

Rex, se rendant compte de la situation : Zut, c'est pas par là ! (puis criant, paniqué) Les freins ! Où sont les freins ?! Les freiiiiiiins ! Aaaaaaaaaaaaaah…!

Le droïd crie car votre navette descend en piquée, évitant de justesse divers objets, mais finit tout de même par sortir au bon endroit;

Rex, tentant de vous rassurer : N'ayez pas peur, je l'ai fais exprès. Un p'tit raccourcis ! (puis à R2) R2, direction Endor ! Vitesse lumière !

Votre navette passe en vitesse lumière, et vous êtes plaqués en arrière sur votre siège. Mais, visiblement, votre capitaine a mal paramétré le saut, parce que vous venez de dépasser votre planète de destination.

Rex, constatant : R2, on a dépassé Endor. (puis, voyant des taches lumineuses par la baie vitrée) Oh non ! Qu'est c'qui s'passe maint'nant ?… Des comètes ? Des comètes ! (puis, s'adressant à vous du ton calme et plaisant d'une hôtesse de l'air) Mesdames et messieurs, nous allons traverser une zone de turbulences. Veuillez conserver vos ceintures attachées.

La navette évite quelques comètes de petite taille, mais, visiblement, vous ne pourrez pas passer à côté de l'énorme vers laquelle vous vous dirigez à toute vitesse.

Rex : J'le sens pas vraiment c'uis là.

Ne pouvant visiblement pas faire autrement, vous passez alors à travers la comète, et la navette est secouée dans tous les sens, tandis que votre capitaine vous pilote à l'intérieur, puis vous éclatez une paroi pour ressortir.

Rex, s'adressant à vous : bon, vous pouvez vous détendre. Nous retournons à Endor immédiatement.

Mais, à peine sortis de la comète, votre pauvre navette est prise dans le rayon tracteur d'un superdestroyer impérial.

Rex, constatant : Oh non ! On est pris dans un rayon tracteur !

Le droïd parvient à en dégager la navette, mais vous tombez en plein milieu d'une bataille. Sur la droite, sur l'écran intégré à la paroi de la cabine, un pilote rebelle apparaît, et vous demande, en anglais, ce que vous faites là (et il n'est manifestement pas très heureux de voir une navette de touristes intergalactiques à cet endroit précis). Autours de vous, la bataille fait rage, et, comme c'était prévisible, la navette est touchée par un tir de canon laser.

Rex, à R2 : R2, on a été touchés ! Il faut réparer le stabilisateur, et vite ! (la navette descend rapidement en piquée sur l'Etoile noire) Dépêches-toi ! Nous perdons d'l'altitude !

R2 répare le stabilisateur, votre chute s'arrête, le vaisseau se redresse, le pilote rebelle réapparaît sur l'écran, et, toujours en anglais, vous demande de le suivre tandis qu'il plonge dans la tranchée de l'Etoile Noire.

Rex, complètement excité par l'idée : Chouette ! J'ai toujours rêvé d'faire ça ! Allez, on y va !

La navette plonge dans la tranchée à la suite du pilote rebelle, et vous évitez des tirs de canons laser et diverses structures pendant un moment. Puis, alors que vous arrivez à la fin de la tranchée, le pilote tire deux torpilles qui entrent dans le conduit d'aération du réacteur central de l'Etoile noire, , il y a une explosion, et Rex a tout juste le temps de dégager la navette avant que vous ne soyez balayés par le souffle. Par la baie vitrée, vous voyez alors tous les chasseurs rebelles passer en vitesse lumière.

Rex, vous parlant : Cramponnez-vous derrière ! Vitesse lumière !

La navette passe à nouveau en hyperespace, et vous entrez dans le hangar sur Endor, non sans avoir manqué percuter une navette de ravitaillement, et fait tomber un technicien.

Rex, s'adressant à vous : Mille excuses ! C'était mon baptême de l'air, et je ne me suis pas encore adapté à mon nouveau programme. (puis, s'écriant pendant que le rideau du cockpit remonte) Hé ! Hé !

Un instant plus tard, C3PO réapparaît sur l'écran de droite et vous explique comment détacher votre ceinture sans oublier de vous recommander de ne rien oublier.

Quand vous sortez de la cabine (n'oubliez pas votre sac sous votre siège !), complètement hallucinés par tout ce que vous venez de vivre (mais vous avez quand même noté que, l'attraction étnt totalement en français, les personnes non francophones n'avaient rien dû comprendre, et vous en êtes désolés pour eux : ils avaient le mouvement et l'image, mais pas le son), vous n'avez plus qu'une idée en tête : refaire l'attraction immédiatement !!! (et c'est la réaction classique de tout fan normalement constitué qui la fait pour la première fois).
Vous sortez donc dans le couloir aperçu tout à l'heure, et prenez le chemin de la sortie, en remarquant au passage les panneaux accrochés au plafond indiquant le chemin à suivre pour récupérer droïds et bagages (comme dans nos aéroports terriens… sauf pour les droïds bien sûr), les affiches de la saga et les "publicités" pour Star Tours encadrées sur les murs. Vous suivez ensuite un couloir en pensant vous retrouver dehors, mais non ! vous arrivez dans une très grande salle, qui, auparavant, contenant des jeux futuristes non payants (parmi lesquels une très sympathique course de scooters de l'espace), et qui n'est plus, maintenant qu'une bête salle de jeux normale (payante quoi).
Et voilà. C'est fini. Vous sortez à l'air libre en vous disant que c'était génial et que vous le referiez bien dans la foulée (ne niez pas, je le sais !), même si ce n'est pas raisonnable alors qu'il y a la queue (vive les Fastpass !).

Voilà. J'espère que cet article aura donné envie aux personnes qui ne l'avaient pas encore testée, d'essayer cette fabuleuse attraction, et que ceux qui la connaissaient déjà auront trouvé dans mon article un rendu proche de la vérité.
Que la Force soit avec vous mes amis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profession-assassin.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Star Tours : voyage dans les étoiles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Star Tours : voyage dans les étoiles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un p'tit voyage dans le temps, cela vous dit??
» Voyage dans un autre monde
» Petit voyage dans le passé...
» Voyage dans le temps...+ modif
» Militaires et voyage dans le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume et parchemin :: Parchemins d'Elo :: Les articles-
Sauter vers: